Nexity Conseil et Transaction devient NCT

Carte des principaux marchés tertiaires en Ile de France
Études Mai 2017

Carte des principaux marchés tertiaires en Ile de France

PARIS

Située en plein cœur de la zone euro, la région Île-de-France bénéficie d’un statut de métropole mondiale de par sa taille et son poids économique : elle concentre 12 millions d’habitants,  23 % des emplois en France et 30 % du PIB national. Centre touristique et d’affaires incontournable, Paris dispose de 3 aéroports internationaux (Roissy CDG, Orly et Le Bourget), de 7 gares TGV et d’un très bon réseau de transports en commun, avec entre autres 14 lignes de métro et 13 lignes de RER.

La région francilienne poursuit son développement dans le cadre du Grand Paris et se tourne vers l’innovation, grâce à 110 incubateurs et 9 clusters pour attirer des talents. Paris se place en effet au 4ème rang des métropoles les plus attractives pour l’implantation des entreprises comme pour les investisseurs immobiliers, grâce aux facteurs de compétitivité suivants :

– le capital humain, 

– la profondeur, la liquidité et la transparence de son marché immobilier, qui est le plus grand d’Europe avec 53 millions de m² de bureaux.

– l’attractivité de ses coûts de construction, d’exploitation et d’occupation de l’immobilier.

Paris intra muros est un marché profond, mature et diversifié, qui recueille chaque année entre 35 % et 45 % des transactions de bureaux en Île-de-France. Dans le QCA (Quartier Central des Affaires) sont implantés les sièges sociaux de grandes entreprises, françaises ou internationales, à des loyers prime entre 750 et 830 €/m²; le cœur de marché parisien s’établissant entre 400 et 550 €/m². Les quartiers autour de la Tour Montparnasse ou de la Gare de Lyon accueillent des back offices. Enfin, les arrondissements du sud et du nord-est de Paris, en pleine mutation, proposent des bureaux neufs. 

La 1èrecouronne Ouest est organisée autour de pôles tertiaires majeurs, dont La Défense, reconnu comme le plus grand quartier d’affaires d’Europe, Neuilly-Levallois, extension naturelle de Paris QCA, Rueil 2000, ou encore Boulogne / Issy. C’est un territoire de projet, sur lequel les nouvelles opérations de bureaux représentent l’un des meilleurs rapports qualité / prix pour les preneurs. Les autres marchés de 1èrecouronne (Nord, Est et Sud) permettent à des utilisateurs en quête d’économies de se positionner sur des actifs de bonne qualité, à des loyers prime autour de 300 €/m².

L’offre immobilière tertiaire en région parisienne s’adapte également aux nouveaux modes de travail : On dénombre d’ores et déjà plus de 170 tiers lieux, dont des espaces de coworking et fablabs. 

Nexity Conseil et Transaction devient NCT et prend son envol